1300 m – Hautes Alpes

Jardin en « restanques » : appellation provençale des terrasses séparées par des murets en pierres sèches
Le petit (+) : ici, les deux propriétaires ont choisi de faire qu’un jardin sans haie ni clôture